rencontres botaniques (13 mai)

 

dimanche 13 mai de 9h30 à 18h

Le couvent de La Tourette conçu par Le Corbusier est édifié au sein d’un domaine campagnard mêlant forêt, bosquets, prairies, champs, anciens vergers et vignoble. Le choix de l’implantation du bâtiment sut respecter la topographie et susciter un dialogue entre l’architecture et le paysage environnant. A partir du couvent nous tenterons de découvrir les liens entre l’architecture et le paysage, entre jardins intérieurs et espaces clos, entre toits-terrasses et sous-sols des pilotis. Le couvent permet à travers différentes facettes de construire et de renouveler le regard selon les thèmes architecturaux de Le Corbusier.

 

Au programme, une conférence d’introduction sur « les plantes et la Bible », une grande visite à deux voix à la découverte de la place de la nature dans l’œuvre de Le Corbusier à partir du couvent de la Tourette datant du jardin d’essai du XVIIIème avec la possibilité de participer à la messe dominicale. Avec le frère Christophe Boureux qui a la charge de la gestion paysagère du domaine et qui a publié Les plantes de la Bible et leur symbolique (Cerf, Paris, 2001) et le frère Marc Chauveau qui nous présentera en fin de journée le regard d’artistes contemporains sur le couvent et son site (Marc Couturier, Marie-Noëlle Décoret, Arni Haraldson, Jacqueline Salmon, …)

 


Couvent de la Tourette 69591 L’Arbresle Cedex  40 euros la journée repas compris, 50 % réduction étudiants, réservation tél. 04 74 26 79 70

Concert pour fêter l’Annonciation

François Gineste se consacre toujours à  donner à  la langue française l’ancien chant sacré de la tradition grégorienne, à  la manière des chantres de tradition orale, mais comme les anciens maîtres, il revêt l’antique mélopée de polyphonie, il l’amplifie de développements mélodiques et textuels… Certains de ses textes se sont mis à  vivre leur propre vie, Claire Maxime nous le montrera.

Lire la suite…

Rencontre musicale et spirituelle (31 mai)

Récital de piano PAR Timothée legenne

Le JEUDI 31 MAI à 20h30

Programme construit comme une métaphore musicale du cheminement d’une âme qui s’éveille progressivement à la Présence divine : de la vie inconsciente à la révélation, puis de la lutte angoissée à la paix intérieure (oeuvres de Bach, Beethoven, Liszt, Messiaen, Gurdjieff).

 Galerie Mathieu 48, rue Burdeau Lyon 1er  
Métro : Hôtel de Ville ou Croix-Paquet, Parking : Hôtel de Ville, Tolozan ou Terreaux –

8 euros, 5 euros, tarif réduit au 04 72 40 97 86.

 

 


Dietrich Bonhoeffer, par Jean Dietz, pasteur de l’Eglise réformée (1 juin)

 

 

® vendredi 1 juin A 20h

"Que Dietrich Bonhoeffer ait été au coeur de l’action ne fait aucun doute. Il fut aussi un penseur exceptionnel. Mais peut-on jamais affirmer d’une action bien pensée qu’elle est conforme à la réalité ? Une telle expression apparaît dans l’oeuvre du théologien. La méditation de quelques fragments de cette oeuvre nous permettra d’en apprécier la portée."

Dietrich Bonhoeffer est né à Beslau (aujourd’hui Wrocklav en Pologne), septième enfant d’une famille de la grande bourgeoisie prussienne. Il est l’un des grands théologiens protestants du XXe siècle, et sans doute le plus attachant : il fut exécuté quelques jours avant la fin de la guerre par les nazis, après plus de deux années d’internement dans les prisons de Berlin, pendu au camp de concentration de Flossenburg. C’est donc autant le témoignage d’une vie chrétienne exemplaire et courageuse que la profondeur de sa pensée théologique que l’on garde en mémoire. Chez Bonhoeffer, militance chrétienne, action politique et réflexion théologique sont liées.

cathédrale saint Jean Baptiste. Libre participation aux frais.

A la rencontre de saint Jean de la Croix par le Cardinal Barbarin (11 mai)

 

® vendredi  11 mai A 20h

par le Cardinal Philippe Barbarin

Le génie de Saint Jean de la Croix lui vient de la richesse de sa sensibilité et de son désir d’être tout à Dieu. Les poèmes du docteur mystique expriment la soif d’union qui passe par la traversée de la nuit, d’une contemplation obscure, et même du néant.  C’est le lieu de la purification, d’une transformation qui réalise la promesse de la «Vive flamme », l’Esprit Saint qui chante l’union parfaite :

Voici que l’épouse est entrée / Au beau jardin si désiré. / Et qu’elle repose à son gré,/ Le cou maintenant incliné, /Avec quelle douceur / sur les bras de l’Aimé.

Cathédrale Saint Jean Baptiste – Libre participation aux frais

 

atelier cinéma : la figure du Christ (samedi 16 juin)

La figure du Christ au cinéma

par Thibault Gobry, réalisateur

Beaucoup de cinéastes se sont emparés de la vie de Jésus, chacun dans une époque donnée, dans sa culture, avec ses doutes, ses convictions, sa foi. Certains ont été didactiques, fidèles à la représentation traditionnelle que l’on peut s’en faire ; d’autres ont été plus engagés dans une vision sociale, politique ; d’autres encore ont cherché à provoquer, en mettant en cause un regard trop "piétiste". En étudiant les films, les éléments de récits, les façons de filmer, nous tenterons de dégager le sens, les objectifs, les messages que les cinéastes ont voulu nous transmettre et la lecture que nous en faisons.

 


 

Centre culturel saint Marc – 10 rue Saint Hélène Lyon 2ème
Inscription obligatoire au  04 72 40 97 86.

 


 

 40 personnes maxi. Participation aux frais de 20 euros.